Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS

Actualités

          • Bernard Derderian devant "T1989-U20", 1989 (à g.) et "T1988-E49", 1988 (à d.) de Hans Hartung © Fondation Hartung-Bergman, Antibes © Adagp, 2016 © FHEL, 2016
          • Hans Hartung, T1982-K49, 1982 © Fondation Hartung-Bergman, Antibes © Adagp, 2016 © FHEL, 2016
          • Michel Edouard Leclerc, président du Fonds Hélène et Edouard Leclerc, et l'équipe du Fhel travaillent depuis 2 ans 1/2 pour monter cette exposition qui s'annonce plus que prometteuse. | Daniel Fouray
          • Photo Ronan Larvor / Exposition Picasso à Quimper en 2014 © Le Télégramme
          • Hans Hartung, T1981-E23, 1981 © Fondation Hartung-Bergman, Antibes © Adagp, 2016 © FHEL, 2016
          • © FHEL, 2016
          • © FHEL, 2016
          • Des visiteurs devant une oeuvre de Hans Hartung dénommée T1974-E27, exposée le 9 décembre 2016, au centre d'Art de Landerneau par le Fonds Hélène et Edouard Leclerc
          • © FHEL 2016
          • L'exposition Chagall est visible jusqu'au 1er nov. inclus, 18h !
          • Publiée le
          • 30/10/2016
          • ©Barbara Quintin
          • À l'occasion de la nocturne de ce samedi 29 octobre au Fonds, Antonio Contador réalisera une performance, interprétée par Barbara Quintin !
            Rendez-vous à 18h30 pour ce second opus de "Prolongations" / programme de performances où, à travers des voies ...
          • Publiée le
          • 26/10/2016
          • Marc Chagall, Le Marchand de bestiaux, 1922-1923, Centre Pompidou, MNAM-CCI © Marc Chagall © Adagp, Paris 2016
          • Abraham et les Trois Anges, Marc Chagall, 1940-1950, Collection particulière © Marc Chagall © Adagp, Paris 2016
          • © AFP, 2016
          • Marc Chagall, Entre chien et loup, 1938-43 _ Collection privee ® Marc Chagall ® Adagp, Paris 2016
          • FHEL chagall jeu concours HD 1.jpg
          • Kerem Gelebek et Catherine Legrand
          • Catherine Legrand et Lenio Kaklea
          • Lenio Kaklea
          • Lenio Kaklea et Catherine Legrand
          • Catherine Legrand et Nuno Bizarro
          • Raphaëlle Delaunay et Nuno Bizarro
          • Olga Dukhovnaya et Julien Gallée-Ferré
          • Volmir Cordeiro (©Luiz Wachelke) et Marcela Santander (©Didier Olivre)
          • Marcela Santander (©Didier Olivre) et Lenio Kaklea
          • Lenio Kaklea et Christophe Ives
          • Betty Tchomanga (© Didier Olivre) et Christophe Ives
          • Dimitri Chamblas © Benjamin Millepied
          • Dimitri Chamblas (© Benjamin Millepied) et Sylvain Prunenec
          • FHEL 3ESCENE 2016 FEUILLE DE SALLE 40X60 04   pour actus site internet2.jpg
          • Sylvain Prunenec
          • Sylvain Prunenec et Alix Eynaudi
          • Raphaëlle Delaunay et Alix Eynaudi
          • Dimitri Chamblas, ancien danseur, est le commissaire et directeur artistique de la 3e scène de l'Opéra de Paris © Le Télégramme
          • la 3e scene nouvelle maison numerique de l opera national de paris M253728.jpg
          • De gauche à droite : Dimitri Chamblas, Amélie Couillaud, de l'Opéra de Paris et commissaires de l'exposition et Marie-Pierre Bathany, directrice du Fhel proposent une exposition totalement innovante. | © Ouest-France
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Ce sont des dessins énigmatiques même pour moi, ils font partie de cette exploration du « dedans » que j’ai entreprise il y a maintenant pas mal de temps et qui, dans ce cas, s’est plutôt orientée dans les lieux de la fable, du mythe, du fantastique. J’ai ...
          • Publiée le
          • 02/03/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Quelques mois après son retour d’un voyage à Bali en 1995, Mattotti commence à utiliser de petits cahiers de papier népalais. Au fil des pages, il y peint une série d’œuvres à la fois sensuelles et spirituelles, intimes et universelles. Des cercles dans ...
          • Publiée le
          • 29/02/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Lorsque Mattotti commence à réaliser des illustrations pour la revue Vanity en Italie, il met à profit toute l’expérience acquise dans le domaine de la bande dessinée. Ses images se singularisent d’emblée, sortant du cadre de la simple illustration de mode. ...
          • Publiée le
          • 24/02/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • « Qui peuple ma mémoire ? Qui vais-je rencontrer, voir ou revoir si, fermant les yeux, je me laisse dériver sur la barque du souvenir ? » C’est en cherchant confusément la réponse à ces questions qu’à la fin des années 1990, Mattotti entreprend un voyage au ...
          • Publiée le
          • 17/02/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • « Une vision panthéiste, un moment d’extase et de fusion avec la nature », c’est ainsi que Mattotti décrit la série Nell’acqua. Le bleu domine, un bleu lumineux, sans limite, où les corps enlacés se laissent bercer, comme en apesanteur. C’est un dialogue ...
          • Publiée le
          • 10/02/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL, 2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Affiches de festivals, de spectacles de danse ou de cirque, pochette de disque du musicien René Aubry : bien qu’il s’agisse d’oeuvres de commande et d’illustrations, avec tout ce que cela implique de directives et de contraintes, Mattotti ne renie jamais ce ...
          • Publiée le
          • 03/02/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Après un voyage en Patagonie en 2004, Mattotti réalise de nouvelles séries de paysages. Ce faisant, il repense souvent aux grandes étendues désertes qu’il vient de traverser et à ces lignes d’horizon qui s’étendaient à 360°, formant autour de lui des cercles ...
          • Publiée le
          • 25/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • À l’occasion d’une série de représentations de l’opéra Hänsel und Gretel au Metropolitan Opera de New York, la rédaction du New Yorker propose à Mattotti de réinterpréter le conte popularisé par les frères Grimm. Cela fait plusieurs années que l’artiste ...
          • Publiée le
          • 22/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • En 1997, l’éditeur allemand Theo Rommerskirchen publie Bestie e cani di razza (Bêtes et chiens de race), un ouvrage rassemblant une suite de tableaux aux couleurs somptueuses mettant en scène des clochards agressés par des chiens de race. Aux dires de ...
          • Publiée le
          • 18/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Pour son adaptation de Docteur Jekyll & Mister Hyde, Mattotti déplace l’intrigue de Stevenson en Allemagne à l’époque de la République de Weimar, dressant le portrait d’un individu soumis à des pulsions criminelles et celui d’une société malade, où tout est ...
          • Publiée le
          • 13/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • De manière récurrente, Mattotti explore le thème de la guerre et de la destruction. Avec l’album Feux une œuvre hybride oscillant entre bande dessinée et peinture, l’auteur nous plonge au cœur d’un mystérieux conflit impliquant des militaires et un ennemi ...
          • Publiée le
          • 04/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • En 2003, Lou Reed sort The Raven, un album-concept inspiré de sa collaboration avec le metteur en scène de théâtre Robert Wilson pour le spectacle « POEtry » qui revisite l’œuvre d’Edgar Allan Poe. Alors qu’il souhaite poursuivre l’aventure sous la forme ...
          • Publiée le
          • 01/01/2016
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Mattotti a toujours été séduit par la relation que Freud entretient avec l’écriture. Selon lui, le psychanalyste « pactise toute sa vie avec l’art du conte ». Afin d’éviter l’écueil qui consisterait à se mettre dans la peau d’un exégète de la pensée ...
          • Publiée le
          • 28/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Cela commence un matin au réveil. En s’asseyant sur le bord de son lit, l’auteur ressent une forme d’engourdissement, « le poids d’une journée qui commence ». À partir de cette scène anodine, il réalise un premier croquis. Les ingrédients principaux du ...
          • Publiée le
          • 25/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Pour Mattotti, l’ange symbolise la compassion. Gage d’humanité, son image est libre de toute connotation religieuse. Lumineux ou obscurs, monochromes ou multicolores, ils partagent tous le même pouvoir : celui d’effacer le monde alentour, comme si rien ...
          • Publiée le
          • 21/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Michaux et Mattotti partagent tous deux une même quête de l’identité et de la connaissance qui passe par la métamorphose et le dérèglement intérieur mais aussi par l’invention d’une langue singulière (verbale ou picturale). « Au pays de la Magie », il y a ...
          • Publiée le
          • 18/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL 2015
          • Dans l’oeuvre de Mattotti, les individus, les idées et les choses ne cessent de se transformer au gré de circonstances aléatoires ou d’étranges phénomènes. L’idée étant que le réel et l’imaginaire divaguent de concert dès qu’on leur en donne l’occasion. ...
          • Publiée le
          • 14/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL, 2015
          • L’album Caboto est une commande réalisée pour le 500e anniversaire de la découverte de l’Amérique. Premier récit historique de Mattotti, il est consacré à la figure historique de Caboto, négociant, explorateur, astronome et cartographe originaire de Venise. ...
          • Publiée le
          • 07/12/2015
          • © Lorenzo Mattotti © FHEL, 2015
          • Homme qui marche I, 1960 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • L’Homme qui marche est sans doute la plus iconique des œuvres de Giacometti et la plus célèbre des sculptures du XXe siècle. Depuis les années 1930 et la "Femme qui marche", dont le mouvement, inspiré des représentations égyptiennes, est à peine esquissé, ...
          • Publiée le
          • 21/10/2015
          • La Cage, première version 1949-1950 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • Annette noire, 1962 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • Entre les années 1950 et 1960, Giacometti réalise une série de «peintures noires» réduisant sa gamme chromatique aux seules tonalités de noirs et gris, sous lesquelles se devinent parfois quelques traces de couleur. De la monochromie générale émergent les ...
          • Publiée le
          • 30/09/2015
          • Dès son apparition sur la scène artistique parisienne, Giacometti attire l’attention des intellectuels de Saint-Germain : Cocteau, Prévert, Leiris, Breton, Aragon, Éluard, Sartre, Beauvoir, Genet sont parmi ses premiers admirateurs. En 1929, il rencontre ...
          • Publiée le
          • 21/09/2015
          • Quatre têtes d'homme, vers 1960-1966 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • En 1935, Giacometti prend ses distances avec le mouvement surréaliste, pour revenir au travail d’après modèle. Rita Gueyfier, un modèle professionnel, et son frère Diego posent chaque jour. Ce qui devait être l’affaire de quelques jours deviendra l’obsession ...
          • Publiée le
          • 02/09/2015
          • Alberto Giacometti travaillant dans l'atelier. Photographie d'Annette Giacometti © FHEL 2015 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp)
          • À partir de décembre 1926, Giacometti s’installe dans un atelier d’à peine 23 m2, au 46 rue Hippolyte-Maindron dans le quartier des artistes à Montparnasse. C’est dans cet espace modeste, tant par sa surface que par son manque de confort, que Giacometti a ...
          • Publiée le
          • 19/08/2015
          • La Jambe, 1958 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • Comme Brancusi, avec qui il expose très jeune au Salon des Tuileries, Giacometti considère le socle comme partie intégrante de l’œuvre. Après la période surréaliste où il affirme l’autonomie de l’objet-sculpture, il multiplie les variations de formes et de ...
          • Publiée le
          • 12/08/2015
          • Tête sur tige, 1947 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • En 1921, Giacometti est confronté de manière directe à l’expérience traumatisante de la mort, lorsqu’il assiste au décès brutal de Pieter van Meurs pendant un voyage en Italie. Dès lors, la mort restera omniprésente dans son travail de manière plus ou moins ...
          • Publiée le
          • 05/08/2015
          • Toute petite figurine, vers 1937-1939 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • Paris sous l’Occupation,Giacometti quitte la France en 1940 pour trouver refuge en Suisse, à Genève où, dans une chambre d’hôtel transformée en atelier, il réalise des sculptures minuscules. Cette réduction du format restitue l’expérience vécue de la vue ...
          • Publiée le
          • 29/07/2015
          • Femme-cuillère, 1927 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • En 1922, Giacometti s'installe à Paris pour suivre les cours du sculpteur Antoine Bourdelle à l'Académie de la Grande Chaumière, où les élèves du monde entier viennent s'initier à la sculpture d'après modèle. Durant ses premières années parisiennes, il ...
          • Publiée le
          • 22/07/2015
          • © FHEL 2015 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris, 2015
          • Artiste majeur du XXe siècle, Alberto Giacometti (1901-1966) a produit une oeuvre à dimension universelle, dans l'espace mythique de son atelier de Montparnasse à Paris.
            Résultat d'un travail de recherche dans les collections et les archives de la ...
          • Publiée le
          • 15/07/2015
          • © Fonds Hélène&Édouard Leclerc pour la Culture, 2015 © Succession Giacometti (Fondation Giacometti + Adagp) Paris
          • © FHEL 2015 FHEL 2015
          • Photo : Annette Giacometti - Collection Fondation Giacometti, Paris
          • ALBERTO GIACOMETTI
            1901 - 1966
          • Publiée le
          • 25/05/2015
          • © FHEL 2015
          • Directrice de la Fondation Giacometti
            et commissaire artistique de l’exposition
          • Publiée le
          • 22/05/2015
          • © FHEL 2015
          • Ciels/Ciel n°29, Ciel et mur de métal avec la galaxie NGC 1199 et la galaxie d'accompagnement, 1979, huile sur plaque de métal et impacts de balles, collection Sylvie Baltazart-Eon. © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • De 1978 à 1980, le ciel devient l’unique thème de Monory. Il peint une série de trente-neuf tableaux pour lesquels il utilise des images scientifiques, des documents photographiques provenant d’observatoires astronomiques. Il numérote toutes les galaxies, ...
          • Publiée le
          • 06/05/2015
          • Le Peintre n°3, 1985, huile sur toile, pellicules de film, collection particulière. © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • Des œuvres des années 1980 à aujourd’hui évoquent le roman et le film noir de la vie vue par Monory. Il convoque et mêle librement les éléments de son répertoire, usant parfois de couleurs plus vives et plus contrastées. Il combine encore la peinture avec le ...
          • Publiée le
          • 29/04/2015
          • La voleuse n°1, 1985. © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • La Voleuse (1985-1986) « est une série de dix tableaux de tendresse. En effet, pour la première fois, je suis parti non pas d’une chose d’actualité du quotidien mais d’un rêve que j’avais fait. En gros, c’était une petite fille et moi, nous volions dans des ...
          • Publiée le
          • 22/04/2015
          • Technicolor n°11, © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • La série Technicolor, peinte entre 1976 et 1977, comprend vingt-quatre tableaux. Monory, qui dit alors faire un travail sociologique, y représente, en utilisant les trois couleurs fondamentales, la bêtise de l’illusion de la richesse, de la célébrité et du ...
          • Publiée le
          • 15/04/2015
          • Musée d'ethnographie, Utah, 1973.
          • Par leur puissance d’évocation, leur unicité, un ensemble de photographies vintage en noir et blanc, prises lors des voyages de Jacques Monory aux États-Unis, montre la manière dont il s’inspire et utilise ce médium pour son œuvre peinte ou filmée, ...
          • Publiée le
          • 08/04/2015
          • N°6. Projection du programme patrons de mode, SAlon de Arts-Ménagers, huile sur toile, Collection particulière, Tervuren, Belgique. © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • Les Premiers numéros du catalogue mondial des images incurables (1972-1974) sont exposés, sous le commissariat d’Alfred Pacquement, en trente-cinq tableaux, au CNAC à Paris en 1974. Pour Monory : « C’est une des séries les plus fortes que j’ai faites parce ...
          • Publiée le
          • 01/04/2015
          • Libé.jpg
          • Supplément pour Topino-Lebrun, © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • "Je me suis toujours méfié de l’incohérence individuelle et encore plus de la prétendue recherche de cohérence de la société. La Révolution m’a toujours ennuyé – mais la révolte me passionne. J’aime bien ce qu’Alain Jouffroy appelle l’individualisme ...
          • Publiée le
          • 25/03/2015
          • Opéra glacé n°3, Jolie Salomé, 1974, huile sur toile, © Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL), © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • La série des Opéras glacés (1974-1975) réunit treize tableaux baroques qui sont montrés, en installation entre de grands miroirs, à la galerie d’Aimé Maeght à Paris en 1976 et à la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence en 1977. Sur fond d’Opéra Garnier se ...
          • Publiée le
          • 21/03/2015
          • Huma.gif
          • ©FHEL 2015
          • Tous les mercredis et dimanches, venez découvrir l'exposition Jacques Monory en famille !
          • Publiée le
          • 10/03/2015
          • logo figaro1.jpg
          • Death Valley n°1, 1974, huile sur toile et toile sensibilisée, Collection Sylvie Balthazart-Éon, Photo Augustin de Valence © Jacques Monory © ADAGP, Paris, 2014 © FHEL 2014
          • « Je m’aperçois qu’à force de peindre, je suis devenu peintre, j’aime la peinture... Ni la peinture pour la peinture, ni la peinture voulant devenir folle de réalisme photographique. Je crois que c’est la vibration qui m’intéresse, c’est le tremblement de la ...
          • Publiée le
          • 25/02/2015
          • © Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture 2014
          • Le Monde.jpg
          • Meurtre n°2, 1968, huile sur toile, collection particulière, Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture, 2015
          • « L’œuvre d’art doit être comme un crime parfait. »

            Le film Ex- et huit Meurtres témoignent d’une séparation. L’idée de série est systématisée, la part autobiographique et la temporalité affirmées, les éléments de rêve, de transposition, de ...
          • Publiée le
          • 17/02/2015
          • Les tableaux de la première période de Jacques Monory se révèlent la matrice des séries suivantes. Une tendance à la monochromie se dessine, allant des roses vers les bleus. Son répertoire se constitue : autoportrait, femmes, animaux, voitures, revolvers, la ...
          • Publiée le
          • 07/01/2015
          • © Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture 2014
          • Cette exposition monographique présente des tableaux, des films, des photographies, des collages, des estampes, des documents d’archive de l’un des plus importants artistes contemporains et des plus singuliers. À caractère rétrospectif, elle invite le public ...
          • Publiée le
          • 23/12/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" Les dernières années © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Après cette longue plongée dansle monde fantasque de L’Hourloupe, Dubuffet fait de nouveau table rase et consacre entièrement l’année 1975 à des dessins et à des peintures rapidement exécutées : Parachiffres, Mondanités et Lieux abrégés. Ces ...
          • Publiée le
          • 23/09/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" Coucou Bazar © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Coucou Bazar est l’une des créations les plus originales de Jean Dubuffet et le point culminant du cycle de L’Hourloupe. Dans ce spectacle, défini comme un « tableau animé », praticables – découpes peintes mobiles – et costumes portés par des danseurs, ...
          • Publiée le
          • 11/09/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" L'Hourloupe © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Avec L’Hourloupe et son écriture méandreuse ininterrompue, Dubuffet remet en question notre perception des réalités de ce monde et recrée un monde parallèle, fantasque, où aucun élément n’est donné pour acquis, dans le but de provoquer ...
          • Publiée le
          • 27/08/2014
          • jeu dubuffet bretagneaucoeur 2014.JPG
          • "Dubuffet, L'insoumis" Célébration de la matière © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Célébration de la matière
            Les années 1950 sont celles d’une plongée dans la matière picturale, annoncée par son affection pour le mur, source de textures indéfinies. Sa verticalité est érigée en peinture, comme l’artiste aime aussi figurer un ...
          • Publiée le
          • 20/08/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" Cabinet des dessins © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Voyages au Sahara
            Entre 1947 et 1949, Jean Dubuffet et sa femme Lili séjournent par trois fois à El Goléa, oasis du Sud Algérien. Il pense un temps y trouver un espace où s’affranchir de sa condition d’Occidental.
            S’il observe et croque la ...
          • Publiée le
          • 19/08/2014
          • illu angouleme.jpg
          • Il y en a eu pour tous les goûts…et pour toutes les mémoires. L’exposition « 1975 – 1997 : La bande dessinée fait sa révolution… » organisée à Landerneau cet hiver avait promis de détonner dans le paysage culturel breton…et français en général. Et ça n’a pas ...
          • Publiée le
          • 17/08/2014
          • © Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture 2014
          • A votre arrivée, le carnet découverte de l'exposition vous sera proposé.
            Destiné aux enfants de 6 à 12 ans accompagnés d'un adulte, il permet de découvrir l'univers de Dubuffet en s'amusant, par l'observation, la déduction, le questionnement. Chacune ...
          • Publiée le
          • 10/08/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" L'homme du commun © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Avec les années 1940, une vaste entreprise de déstabilisation de l’institution culturelle commence. L’homme du commun est érigé en figure emblématique.
            Les menus spectacles de la ville intéressent Dubuffet, à commencer par les façades des rues, ...
          • Publiée le
          • 03/08/2014
          • "Dubuffet, L'insoumis" Préhistoire © Nathalie Savale © FHEL, 2014 © ADAGP Paris, 2014
          • Cette évocation de la période que Dubuffet a qualifiée de « Préhistoire » précède la rupture de 1942, date à laquelle il décide de se consacrer définitivement à la peinture. On y retrouve la trace de différentes influences dans ses oeuvres de jeunesse, puis, ...
          • Publiée le
          • 20/07/2014
          • Autoportrait II, 1966, marker sur papier, Coll. Fondation Dubuffet, Paris © Adagp, Paris, 2014
          • Jean Dubuffet (1901-1985) est une figure unique dans le paysage de l’art moderne. Son refus de l’ordre établi, cette « asphyxiante culture » qu’il dénoncera tout au long de sa vie, lui a permis de construire une oeuvre singulière, d’une surprenante ...
          • Publiée le
          • 09/07/2014
          • Jean Dubuffet à New York. Photo © Kay Bell
          • G 734 logo.gif
          • logo arts deco v2.gif
          • Jean Claude Mézières (A SUIVRE) No. 12 ©Tous droits réservés
          • Clin d’œil au lieu d’accueil de l’exposition, deux parties reprennent ce titre. Il s’agit d’un supplément de quelques pages, aussi intitulé « Les pages d’humour de Delporte et Franquin », apparu dans (A SUIVRE) du numéro 9 au numéro 21. « [Pendant ce ...
          • Publiée le
          • 08/05/2014
          • bretagne actuelle.jpeg
          • Loustal, Cœur de Sable (détail), couverture de l'édition originale collection studio (A SUIVRE) ©Tous droits réservés
          • À l’instar de Métal Hurlant, (A SUIVRE) va vite fonctionner comme un véritable laboratoire, permettant l’émergence et la cohabitation d’auteurs aux styles très différents, mais tous désireux de suivre une ligne romanesque.
            Tour à tour ...
          • Publiée le
          • 01/05/2014
          • Didier Comès, La Belette (détail) (A SUIVRE) No. 49, collection privée, Paris. ©Tous droits réservés
          • Clairement affichées dès le départ, les deux ambitions d’ (A SUIVRE) figurent dans son graphisme - l’utilisation du noir et blanc - et dans l’exigence d’un récit de qualité, sans limitation de pages.
          • Publiée le
          • 24/04/2014
          • (A SUIVRE) No.1, couverture de Jacques Tardi. ©Tous droits réservés.
          • Le mensuel (A SUIVRE) est édité par Casterman dès février 1978.
            À l’origine, le directeur de la maison d’édition belge - Didier Platteau - émet l’idée que Casterman développe sa propre revue et renouvelle son lectorat. Hugo Pratt et Jacques ...
          • Publiée le
          • 17/04/2014
          • Métal Hurlant No.53 / Couverture de Serge Clerc © Tous droits réservés
          • L’arrivée du rock dans les pages de Métal Hurlant coïncide avec celle de Philippe Manoeuvre en 1976. Ayant fait ses armes dans Rock & Folk, il va former le duo choc de l’équipe rédactionnelle avec Jean-Pierre Dionnet, jusqu’en 1985.
            Un esprit ...
          • Publiée le
          • 13/04/2014
          • Autre figure emblématique de Métal Hurlant, Philippe Druillet éclate le cadre de la planche, créant un art démesuré rarement égalé. Happé par l’image, le spectateur se perd dans le dédale de ses détails. Druillet a sans doute été « le premier dessinateur à ...
          • Publiée le
          • 25/03/2014
          • Considéré comme l’un des « pères fondateurs » de Métal Hurlant, Jean Giraud - qui prendra le pseudonyme de Mœbius au début des années 1960 - est une formidable source d’inspiration pour les auteurs qui se succèdent dans la revue, et même au-delà. Grand ...
          • Publiée le
          • 13/03/2014
          • libe 113838.jpg
          • Lu (ou à lire) dans LIBERATION / le 26 décembre 2013
            "BD, la ligne Leclerc" par Quentin Girard, envoyé spécial à Landerneau
            > revue de presse
          • Publiée le
          • 28/02/2014
          • Métal Hurlant N 2.jpg
          • Publié de janvier 1975 à juillet 1987 (133 numéros), Métal Hurlant est porté par Jean-Pierre Dionnet, Philippe Druillet et Jean Giraud (alias Mœbius), rejoints ensuite, et pour quelques années, par Bernard Farkas. Quant à Étienne Robial, il est à l’origine ...
          • Publiée le
          • 26/02/2014
          • guide famille BD   Fonds Helene et Edouard Leclerc pour la Culture.jpg
          • Le guide des familles vous sera proposé à votre arrivée : il vous donnera des pistes pour bien appréhender l'exposition avec vos enfants, jusqu'à 12 ans
          • Publiée le
          • 25/02/2014
          • echo des savanes 14.jpg
          • À la fin des années 1960, les auteurs de bande dessinée ont besoin de se faire entendre, de s’exprimer. Témoins des changements en cours dans la société, ils sont avides de liberté. Ils souhaitent avant tout que la bande dessinée devienne adulte dans tous ...
          • Publiée le
          • 10/02/2014
          • Couv DP.jpg
          • madame figaro logo 196x53.png
          • Dans le numéro de ce mois, Madame Figaro pocket vous invite à venir découvrir notre expo !
          • Publiée le
          • 08/02/2014

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole