Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Actualités
          • Le presse en parle... Le Télégramme

          • Landerneau. Picasso confirmé cet été au Fonds Leclerc
          • Photo Ronan Larvor / Exposition Picasso à Quimper en 2014 © Le Télégramme
          • A partir du 25 juin, près de 150 oeuvres de Picasso vont être exposées aux Capucins, à Landerneau. L'exposition fera la part belle aux femmes, avec notamment des représentations de la dernière épouse du peintre.

            Le bruit avait déjà largement couru dans Landerneau. La nouvelle est officielle depuis quelques minutes. Après Miro, Dubuffet, Giacometti ou Chagall, un nouveau monument mondial de l'art moderne sera mis en valeur par le Fonds Hélène & Edouard Leclerc (Fhel).

            A partir du 25 juin, les Capucins mettront en lumière, approximativement, entre 130 et 150 peintures, 80 dessins, des céramiques, des sculptures de Pablo Picasso. Montée depuis deux ans et demi, en collaboration avec Jean-Louis Andral, directeur du musée Picasso à Antibes, cette exposition sera exceptionnelle par l'ampleur des oeuvres réunies, toutes issues de collections privées.

             

            Pas de "Guernica" mais un "Picasso plutôt intimiste"

            "Beaucoup d'entre elles sont arrivées chez ces collectionneurs après avoir été choisies par Picasso lui-même. Notamment des représentations de sa dernière épouse, Jacqueline", précise Michel-Edouard Leclerc, président du Fhel. 

            Pas de "Guernica" ou de "Demoiselles d'Avignon" (indéboulonnables de leurs musées) dans le lot mais des tableaux emblématiques captivants de chaque période du maître s'accrocheront aux cimaises landernéennes : ses premières oeuvres de l'époque barcelonaise (Portraits de paysannes, 1899), des autoportraits de 1906, les paysages de la Californie, période bleue, période rose, cubisme, intérieurs, faunes, bestiaire et en ligne directrice, une large part accordée "aux femmes et à ses femmes". 

            Le public pourra admirer "Le Portrait de Jacqueline (1954)", "La femme au chapeau", "Main et loups", "La femme étendue au soleil sur la plage"... "C'est un Picasso plutôt intimiste que l'expo montrera", indique Michel-Edouard Leclerc.

             

            Le Fhel devrait encore, cet été, occuper une place de choix au programme national des expositions. En attendant et jusqu'au 17 avril, les Capucins exposent les tableaux d'Hans Hartüng et autres représentants de l'abstraction lyrique. Ils valent le détour. Le public ne s'y trompe d'ailleurs pas. Généralement plus exigeante et mettant davantage de temps à trouver son rythme de croisière, cette exposition d'hiver attire entre 250 et 600 visiteurs par jour.
             

            Publié le 22 février 2017 à 17h26 © Le Télégramme
          • Publiée le 23/02/2017

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole