Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • ghsthy.png
      • Marie-Pierre BATHANY

      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • metabo.png
      • Équipe Com°

      • Florian GAITÉ

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

      • metabo.png
      • Clémence PELLETEUR

          • Équipe Médiation
          • Publié le 27/07/2018
          • Par Équipe Médiation
          • Pas à pas > EXPOSITION "HENRY MOORE" Guerre

          • Henry Moore, Study for 'Tube Shelter Perspective The Liverpool Street Extension' ,1941 - Photo Henry Moore archive
          • Alors que la Seconde Guerre mondiale éclate, Moore, qui a servi dans l’armée britannique pendant la Première Guerre, n’est plus en âge d’être enrôlé. C’est dans ce climat que Kenneth Clark,
            responsable du War Artist Advisory Committee, lance une grande commande aux artistes britanniques, et notamment à Henry Moore, pour témoigner des effets de la guerre sur les populations. Entre 1940 et 1941, Moore documente la vie dans les stations de métro transformées en abris de fortune par les Londoniens. Il prend des notes sur ses carnets, puis de retour dans son atelier, dessine de mémoire les corps assis ou allongés, prélevés de cette marée humaine, les transformant littéralement
            en figures mythologiques. L’exposition de ces dessins dans toute l’Angleterre lui assure une grande notoriété.

             

            War

            At the outbreak of war, Moore, who had served in the British army during the First World War, was too old to enlist. It was in this climate that Kenneth Clark, director of the War Artists Advisory Committee, called upon British artists, including Henry Moore, to act as witnesses of the human impact of war. Between 1940 and 1941, Moore documented life in the underground stations that had been transformed into makeshift shelters for Londoners. Moore would make notes, then once back in his studio he would draw from memory the seated or reclining figures, plucked from this human tide, and transform them into archetypal images. These drawings were exhibited across the UK giving Moore wide spread recognition.

             

             

          • Votre réaction
          • Message
            Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole