Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • Florian GAITÉ

      • metabo.png
      • Équipe Communication

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

          • Équipe Médiation
          • Publié le 20/03/2019
          • Par Équipe Médiation
          • Pas à pas > "Les ateliers de Vétheuil et de Saint-Cyr-en-Arthies : Les territoires distincts 1968-1974"

          • Joan MITCHELL, Fields, vers 1972, Collection particulière, Paris © Estate of Joan Mitchell
          • En 1967, Mitchell acquiert La Tour, une vaste propriété avec jardin située à Vétheuil, à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Paris. Le couple voit dans cet événement l’occasion d’un nouveau départ, après une période plus trouble pour Mitchell sur le plan émotionnel, à la suite, notamment, du décès de ses parents et de son ami, le poète Frank O’Hara. Mitchell dispose enfin là d’un atelier à sa mesure, aménagé au fond du jardin, dans une dépendance où elle se retire en pleine quiétude pour peindre les grands formats qui caractérisent désormais sa production. Quant à Riopelle, il installe, un peu plus tard, un nouvel atelier dans un hangar qu’il loue, non loin de Vétheuil, à Saint‑Cyr-en-Arthies. Malgré le rapprochement souhaité, l’effet de distanciation amorcé au cours des années précédentes s’accentue, chacun trouvant refuge dans un territoire distinct.

             

            The studios in Vétheuil and Saint-Cyr-en-Arthies : Separate territories 1968-1974

            In 1967, Mitchell purchased La Tour, a huge estate with a garden in Vétheuil, about sixty kilometres north-west of Paris. This represented a new start for the couple; Mitchell had just gone through a harrowing time emotionally, following in particular the death of her parents and her friend the poet Frank O’Hara. La Tour finally gave Mitchell the studio she needed; located in an outbuilding at the bottom of the garden, it offered her the calm in which to paint the large-scale works that from that point onwards would characterize her production. Shortly after, Riopelle set up a new studio in a hangar that he was renting near Vétheuil in Saint-Cyr-en-Arthies. Despite the hope for renewed harmony, the gradual distancing that had occurred over the past few years increased as each partner sought refuge in their distincts territories.

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole