Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • ghsthy.png
      • Marie-Pierre BATHANY

      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • metabo.png
      • Équipe Com°

      • Florian GAITÉ

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

      • metabo.png
      • Clémence PELLETEUR

          • Équipe Médiation
          • Publié le 24/08/2018
          • Par Équipe Médiation
          • Pas à pas > "Stonehenge"

          • Henry Moore, Stonehenge III, 1973 - Photo Henry Moore archive
          • Moore découvre le site néolithique de Stonehenge pour la première fois en 1921, au terme d’un voyage qui le conduit sur le site à la tombée de la nuit. C’est cette découverte des pierres suspendues « au clair de lune », que Moore tentera de retrouver à l’encre noire dans la série de lithographies qu’il réalise des années plus tard, entre 1972 et 1973. Les arches mystérieuses que forme l’assemblage des blocs de grès de Stonehenge lui inspirent aussi des sculptures dans lesquelles l’organique et le minéral se confondent. Moore s’est engagé dans un nouveau rapport entre la sculpture et le paysage et considère désormais que les sculptures doivent exister en plein air.

             

            Stonehenge

            Moore discovered the Neolithic site at Stonehenge for the first time in 1921, after visiting the site at nightfall. Years later, between 1972 and 1973, Moore tried to recreate the impression of these suspended stones “in the moonlight” through a series of lithographs. The mysterious arches forming the structure of Stonehenge’s sandstone blocks inspired sculptures in which the organic and the mineral merge. Moore established a new connection between sculpture and landscape and from then on considered that sculpture should exist primarily in the open air.

          • Votre réaction
          • Message
            Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole