Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Passées
      • Henry Moore

          • Du 10 juin au 04 novembre 2018
          • Lieu
          • Fonds Hélène
            & Édouard Leclerc
            pour la Culture
            Aux Capucins
            29800 Landerneau
          • Renseignements
          • +33 (0)2 29 62 47 78
            contact@fhel.fr
          •  

            « Vous avez été nombreux à nous demander ce que le FHEL préparait pour l’été à venir, impatients et curieux de ce que serait notre prochain défi…

            La réponse sera à la hauteur des attentes de nos publics et de nos engagements ! Avec Henry Moore, le pari est encore une fois tenu. Je ne boude pas mon plaisir à montrer dans la grande halle des Capucins cet immense sculpteur anglais, dont l’œuvre rayonne partout dans le monde mais qui reste pourtant encore méconnu en France. Il fallait un artiste de cette importance pour Landerneau ! Et quelle gageure pour le FHEL de pouvoir porter ce projet inédit !

            Grâce à Jean-Louis Prat, nous avons pu jeter nos amarres de l’autre côté de la Manche et nous faire ouvrir les portes de la Henry Moore Foundation à Perry Green en Angleterre. Christian Alandete et Sebastiano Barassi embarquent alors à leur tour dans l’aventure et se proposent de nous guider à travers l’œuvre de Moore, à travers ses mondes. De l’intimité de ses ateliers aux magnifiques fields anglais où il installe ses sculptures et crée ses paysages, l’exposition dévoile un nouveau regard sur l’oeuvre d’Henry Moore et plus encore, invite à vivre une véritable expérience de sculpture. »

             

            Michel-Édouard Leclerc

             

             

            Henry Moore l’un des sculpteurs les plus influents du XXe siècle est le premier artiste britannique à devenir une star mondiale de son vivant. Incarnation du modernisme de l’après-guerre, son art amorce le renouveau de la sculpture en Grande-Bretagne, un mouvement qui se poursuit encore aujourd’hui. Les sculptures d’Henry Moore sont exposées dans de nombreuses villes et musées du monde entier ; leurs formes organiques continuent d’attirer un public toujours plus large et d’inspirer de nouvelles générations d’artistes. L’exposition retrace la vie et la carrière extraordinaires d’Henry Moore à travers un choix d’œuvres emblématiques, en très grande partie issues des collections de la Henry Moore Foundation de Perry Green, où il a vécu et travaillé.

            La figure humaine a toujours été au centre de l’art d’Henry Moore et ce depuis le début de sa carrière. Comme il le déclare en 1961, « la figure humaine est à la fois le sujet le plus exigeant que l’on puisse s’imposer, et celui que l’on connaît le mieux ». Sa structure, ses divers points d’équilibre, ses dimensions et son rythme offrent d’innombrables possibilités en matière de formes, que Moore a développées tout au long de sa carrière tout en se concentrant sur trois thèmes majeurs : la figure couchée, la mère et l’enfant, et les rapports de formes intérieure/extérieure.

            L’exposition suit le développement de ces thèmes clés durant toute la carrière d’Henry Moore. Elle illustre comment le style de l’artiste a évolué en rapport aux nombreuses idées et inspirations datant d’avant la Seconde Guerre mondiale, vers un langage original, reconnu par le public du monde entier, fondé sur l’exploration de la figure humaine à travers le mélange de formes organiques et abstraites, d’une actualité toujours renouvelée.

            On découvrira ainsi parmi un ensemble qui réunit plus de 100 sculptures (plâtres, bronzes, bois, pierres) et 80 dessins, des œuvres réalisées dès les années 1920-1930, ses Shelter drawings réalisés pendant la Seconde Guerre mondiale, une importante sélection de maquettes provenant de son atelier, ses grands projets d’architecture, dont le mur de Rotterdam, les séries dédiées à Stonehenge, et de nombreuses sculptures qui ont fait sa renommée internationale : parmi lesquelles l’exceptionnelle maquette en plâtre peint par Moore de la Reclining figure: Festival qu’il réalise en 1951 pour le Festival of Britain, le Family Group (1948-49) qui synthétise ses recherches d’après-guerre, ou des oeuvres monumentales comme Locking Piece (1962-63), jusqu’à l’une des plus remarquables sculptures de la dernière période, la Reclining Figure: Holes (1967-78), réalisée en bois d’orme, qui viendra clôturer l’exposition.

             

             

            Une exposition réalisée en partenariat avec la Henry Moore Foundation

             

             

            Commissariat : Christian Alandete, Sebastiano Barassi, Jean-Louis Prat

             

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole