Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Archives blog
          • metabo.png
          • Publié le 07/10/2014
          • Par Équipe Communication
          • Conférence de Germain Viatte

          • Dubuffet et les pouvoirs publics français
            Mercredi 15 octobre 2014 à 18h30
          • Germain Viatte.jpg
          • Ayant bien connu Jean Dubuffet et réalisé l’une de ses premières expositions rétrospectives au Grand Palais en 1973, Germain VIATTE retracera les relations, d’abord conflictuelles, toujours mouvementées et intenses, de Jean Dubuffet avec les instances culturelles de la France.

            Une histoire qui a connu quelques échecs mais qui a toutefois permis de faire en sorte que l’oeuvre de ce grand singulier soit aujourd’hui magnifiquement représentée dans les collections publiques françaises.

            Conservateur général honoraire du Patrimoine, Germain VIATTE est né en 1939. Il entre à la Direction des Musées de France en 1963, puis devient Inspecteur principal de la création artistique au Ministère des affaires culturelles. Il participe ensuite à la création du Centre national d’art contemporain (CNAC) dont il devient le Secrétaire général, puis, à partir de 1969 à la programmation du Centre Beaubourg qui s’ouvre en 1977. Il y conduit le premier accrochage des collections permanentes du Musée national d’art moderne et y crée le service de Documentation, puis il est chargé, en 1979, de la conservation des collections du Musée. Il réalise dans le même temps plusieurs grandes expositions, notamment Paris-Paris 1937-1957, en 1981.

            Devenu Directeur des Musées de Marseille en 1985, il dirige en 1989 et 1990 l’Inspection générale des Musées de France puis revient au Centre Pompidou où il sera directeur du Musée national d’art moderne de 1992 à 1997.
            De 1997 à 2006, Germain VIATTE a conduit la programmation et la politique muséographique du musée du quai Branly. Il poursuit depuis son activité de critique et d’historien de l’art. Il a assuré la présentation critique des Lettres de Nicolas de Staël 1926-1955 qui vient de paraître aux éditions Le Bruit du Temps.

             

            François Gibault, Michel-Édouard Leclerc et Germain Viatte.

             

            Rendez-vous à l’accueil du Fonds, Aux Capucins 29800 Landerneau.
            Droit d’entrée aux conférences inclus dans le prix du billet d’entrée à l’exposition.
            Sans réservation - dans la limite des places disponibles.
            Informations et contact : 02 29 62 47 78 - contact@fhel.fr

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole