Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • Florian GAITÉ

      • metabo.png
      • Équipe Communication

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

          • Équipe Communication
          • Publié le 09/09/2019
          • Par Équipe Communication
          • Pas à pas > "Mucem, Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée"

          • Hautbois d’écorce fabriqué par Maxime Renard à Chaugey (Côte-d’Or), 1967 Mucem. 1967.48.23
          • Georges Henri Rivière est un ethnologue collectionnant les objets du quotidien. Fin regardeur de l’art populaire, il a été un muséographe d’exception dans l’histoire des expositions. Au sein de son musée des arts et traditions populaires, dont les collections appartiennent depuis sa fermeture en 2005 au Mucem, la galerie d’études de Georges‑Henri Rivière offre en 1972 une présentation inédite. Elle est définie par son auteur comme sérielle, analytique et abstraite. Les vitrines sont conçues comme autant de partitions musicales où la suspension crée le rythme, le silence, la variation. L’objet y est individualisé autant qu’inscrit au sein de l’histoire inépuisable d’un patrimoine populaire souvent délaissé.

             

            Georges Henri Rivière is an ethnologist collecting everyday life objects. A keen observer of popular arts, he was an exceptional museum scenographer in the history of exhibitions. Within his museum of popular arts and traditions, whose collections belong, since its closing in 2005, to Mucem, the study gallery of Georges-Henri Rivière offered in 1972 an unusual presentation. It was described by its creator as serial, analytical and abstract. The vitrines were conceived as many sheet music scores in which suspension created the rhythm, the silence, the variation. The object was individualised as well as fitted within the inexhaustible history of a popular patrimony often left aside.

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole