Plan du siteContactS'inscrire en ligneS'identifierAccueil
Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • Florian GAITÉ

      • metabo.png
      • Équipe Communication

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

          • Publié le 07/02/2020
          • Par Faustine DENIEL
          • Pas à pas > L'intégration du temps

          • VELICKOVIC_Grande Poursuite, 1986_Photo Nathalie Savale © FHEL, 2019
          • Grande poursuite (1986) est une des oeuvres les plus significatives
            de Velic kovic. L’espace pictural y est habité par une
            direction qui représente le temps : le polyptyque se donne à
            nous comme un espace structuré et orienté. Certaines lignes
            privilégiées constituent des trajectoires grosses d’un mouvement
            qu’elles accomplissent dans l’immobile et qui ne
            sont visibles qu’en tant que traces. De la première à la quatrième
            séquence, un corps décapité s’est élancé, a chuté
            dans le même espace, est devenu une tête hurlante que des
            rats vont dévorer. Ici, le mouvement n’est pas un simple
            déplacement dans l’espace, mais aussi le déploiement d’un
            sens, comme un mouvement musical en marche vers l’accord
            final. La peinture a intégré le temps.

             

            Grande poursuite (1986) is one of Velickovic’s most significant
            works. In the visual space a direction is given that represents
            time: the polyptych is presented as a space structured and
            oriented. Preferential lines form trajectories broad with a
            movement that they accomplish in the stillness and that are
            only visible as traces. From the first to the fourth sequence, a
            decapitated body rushes forward, falls into the same space
            and becomes a screaming head that the rats are about to
            devour. The movement here is not a simple shifting in space
            but the unfolding of a sense, like a musical movement going
            towards the final chord. Painting has integrated time.

             

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole