Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • ghsthy.png
      • Marie-Pierre BATHANY

      • metabo.png
      • Équipe Communication

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

          • Équipe Médiation
          • Publié le 23/08/2021
          • Par Équipe Médiation
          • LE SAVIEZ-VOUS ?

          • Tétralogie du monstre – Acte 3, Rendez-vous à Paris, 2006. Acrylique, pastels gras, crayon et encre de Chine. 42x29.6 cm. Atelier de l’artiste, © FHEL, 2020
          • Enki Bilal est passionné par l’histoire de l'art et saviez-vous qu’il aime faire régulièrement des clins d’œil à ses artistes fétiches dans ses œuvres ? Dans la série de bandes dessinées, la Tétralogie du Monstre, il met en scène un personnage qu'il décrit comme un génie du mal : incarné par Optus Warhole. Ce nom vous rappelle peut-être quelqu’un? Il s’agit d’une référence à peine déguisée à une figure emblématique du Pop Art, Andy Warhol. Chez Bilal, ce personnage aux multiples facettes se proclame artiste du mal absolu. Optus Warhole est également le symbole d’une des thématiques principales de l’œuvre de l’artiste : la guerre. Son nom, Warhole, est un jeu de mots en anglais. "War hole" qui se traduit par "trou de guerre", en écho aux dégâts causés par les bombes.

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole