Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Blog
Auteurs
      • MEL contributeur.jpg
      • Michel-Édouard LECLERC

      • ghsthy.png
      • Marie-Pierre BATHANY

      • metabo.png
      • Équipe Communication

      • logo FHEL jaune.jpg
      • Équipe Médiation

          • Équipe Médiation
          • Publié le 22/04/2021
          • Par Équipe Médiation
          • ZOOM SUR...

          • Antoine Bourdelle, "Pénélope sans fuseau et avec pieds", 1909, bronze, 119,5 x 53x 35 cm. Epreuve numéro 8, exécutée par la fonderie Hohwiller. Paris, musée Bourdelle.
          •  

            Dans ses œuvres Enki Bilal se raccroche à un type physique particulier pour ses personnages qui rend son style reconnaissable. Cette question de la représentation des corps est un sujet récurent en histoire de l’art depuis toujours. Ainsi, les figures d’hommes et de femmes, sont au cœur de la création artistique du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929). Après des études à l’École des beaux-arts de Paris, il intègre l’atelier de Rodin en 1883. Sa sculpture Pénélope, mêle motif mythologique et intimité de l’artiste. Il donne à Pénélope le visage de Stéphanie Van Parys, sa première épouse dont il divorce en 1904, et la silhouette de Cléopâtre Sévastos, qui intègre son atelier en 1903 et avec qui il se marie en 1918.

             

             

            In his works Enki Bilal sticks to a particular physical type for his characters which makes his style recognisable. This question of the representation of the body has always been a recurring theme in art history. For example, the figures of men and women are at the heart of the artistic creation of the sculptor Antoine Bourdelle (1861-1929). After studying at the École des Beaux-Arts in Paris, he joined Rodin's studio in 1883. His sculpture Penelope combines mythological motifs with the artist's own intimacy. He gave Penelope the face of Stéphanie Van Parys, his first wife from whom he divorced in 1904, and the figure of Cleopatra Sevastos, who joined his studio in 1903 and with whom he married in 1918.

             

            #expoEnkiBilal #EnkiBilal #leFHELchezvous #Culturecheznous #Bourdelle #Penelope #Sculpture

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.
          • Commentaires
                • Le 15/06/2021
                • par Cécile DINGWALL
                • L'histoire de l'art est une accumulagion de dates, qu'il faut parfois vérifier : Bourdelle a épousé Stéphanie en 1904 et en a divorcé en 1910. La vie conjugale de Bourdelle fut certes assez compliquée, ce n'est pas une raison pour rajouter de la confusion. Autre chose, de nombreux indices laissent penser que Pénélope est inspirée uniquement de Stéphanie (au grand dam de sa seconde épouse, qui lança ce hoax avec succès).

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole