Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
En cours
      • Françoise Pétrovitch

          • DU 17 OCTOBRE 2021 AU 03 AVRIL 2022
          • Lieu
          • Fonds Hélène
            & Édouard Leclerc
            pour la Culture
            Aux Capucins
            29800 Landerneau
          • Horaires
          • Du 17 octobre au 03 avril 2022
            10-18h
            Ouvert tous les jours sauf les 1er novembre, 24,25,31 décembre et le 1er janvier.
          • Tarifs
          • Plein tarif : 8€

            Tarif réduit : 6€

            La présentation du ticket plein tarif de l'Abbaye de Daoulas, d'Océanopolis, de Passerelle centre d'art contemporain de Brest et du Musée de Pont-Aven donne droit à une entrée à tarif réduit au FHEL.
          • Renseignements
          • +33 (0)2 29 62 47 78
            contact@fhel.fr
          • Françoise Pétrovitch investit la halle des Capucins et y déploie un monde d'images, à la fois poétique et inquiétant, peuplé de figures humaines et animales. L'exposition, conçue avec ses commissaires, Camille Morineau et Lucia Pesapane, raconte ces histoires autour de thématiques récurrentes dans son travail et à travers une riche sélection d'œuvres.

            Certaines pièces, réalisées pour Landerneau, sont présentées pour la première fois.

            Invitation est faite aux publics du FHEL à voyager dans cet univers et, avec l'artiste, à regarder derrière les masques ! 

             

            Commissaire de l'exposition, Camille Morineau
            Co-commissaire de l'exposition, Lucia Pesapane

             

            « Partir à la découverte de l’oeuvre de Françoise Pétrovitch, c’est faire la rencontre d’une artiste hyper créative et engagée dans son temps. Levez les masques et regardez par-delà la beauté de sa peinture, la fragilité des corps, celle des âmes, les brisures, la difficulté d’affronter le monde, y compris son monde intérieur. »

            Michel-Édouard Leclerc

             

            « Je lutte contre la narration, contre ce qui donnerait des limites aux figures que je montre. Je propose des blocs d’images, je ne veux pas d’une histoire qui se referme. Si on dit tout, il n’y a plus rien à penser. »

            Françoise Pétrovitch

            Françoise Pétrovitch — Étendu (détail), 2020 — Coll. Sygna Partners Photo  A. Mole © ADAGP, Paris 2021  courtesy Sémiose, Paris ©
            Françoise Pétrovitch — Étendu (détail), 2020 — Coll. Sygna Partners Photo  A. Mole © ADAGP, Paris 2021  courtesy Sémiose, Paris

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole