Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Archives blog
          • MEL contributeur.jpg
          • Publié le 02/11/2015
          • Par Michel-Édouard LECLERC
          • Giacometti à Landerneau (4) : clap de fin avec une fréquentation record !

          • giacometti.jpg
          • Voilà. Dimanche, le Fonds Hélène et Edouard Leclerc a refermé ses portes pour procéder au démontage de l’exposition Giacometti. Celle-ci s’achève sur un record de fréquentation. Au total, ce sont 140.000 personnes qui seront venues visiter ce lieu dédié à la culture pour tous.

            Devant l’enthousiasme des visiteurs, nous avions bien senti que l’attente restait forte. Avec l’accord de Catherine Grenier (Présidente de la Fondation Giacometti) et Christian Alandete (son co-commissaire pour l’expo Giacometti à Landerneau), nous avions réussi à obtenir la prolongation de cette monstration pendant une semaine. Heureuse initiative qui a permis à plus de 10.000 personnes de profiter de ces 7 derniers jours.

            Je suis très fier de la petite équipe du Fonds qui, sous la houlette de sa directrice Marie-Pierre Bathany, et de quelques chefs d’entreprises, administrateurs très motivés, est l’artisan véritable de ce succès.

            Je veux juste rappeler ceci : Landerneau, 16.000 habitants, n’est pas une ville de destination à proprement parler. Déplacer une telle foule suppose d’animer des réseaux associatifs, de construire des relais pour la comm’, et entretenir un club d’amis (presse, organismes variés, entreprises, collectivités locales…) qui relaient.

            A cette occasion, on a pu voir combien les querelles public/privé sont passées à la trappe. Depuis les commerçants et les restaurateurs de Landerneau, jusqu’aux élus de toute la région, le Fonds a bénéficié d’un total soutien. Et les collègues des autres institutions artistiques veulent désormais qu’on se mette tous en réseau.  J’aime cette Bretagne-là, et bien évidemment on va grandir ensemble.

            Au Fonds à Landerneau, il y a eu dans l’équipe un super consensus pour permettre une extension des horaires d’ouverture durant l’été, le renforcement des équipes de médiation (jusqu’à une vingtaine d’intervenants), la création de partenariats avec les institutions scolaires (près de 6.000 élèves), et l’accueil spécifique pour les visiteurs porteurs de handicap (un millier).

            Merci également à Cécilia Braschi, Itzhak Goldberg, Damarice Amao et Isabelle Lartault pour leurs conférences et leurs performances. Ils auront su réunir plus de 350 curieux. Coup de cœur aussi pour le comédien Dominique Pinon.

            Côté statistiques amusantes, on relèvera que si – sans surprise – les visiteurs sont pour la plupart des Français, les ¾ de ceux-là sont des Bretons (et la moitié sont même des Finistériens !). Nous avons recensé la venue d’Allemands, de Belges, de Néerlandais et d’Anglais, mais aussi d’Espagnols, d’Américains, de Canadiens, de Suisses ou d’Australiens.

            Pour la première fois cette année, les Parisiens ont été plus nombreux (trois fois plus !) que les Nantais !

            Démonstration est une fois de plus établie que des expositions de qualité peuvent rencontrer leur public, même loin des grands viviers urbains.

            Vous le savez, je n’ai pas de tropisme particulier pour le monopole. Aussi, je formule le souhait que le succès du Fonds Hélène et Edouard Leclerc de Landerneau rejaillisse sur d’autres, et facilite les projets d’expo de centaines de lieux culturels, partout en province. Il n’y a pas de raison que les plus belles œuvres ne soient présentées qu’au regard de ceux qui peuvent « monter à Paris ».

            Je suis passé plusieurs fois dans la semaine, en compagnie de prestigieux visiteurs. J’ai eu par exemple beaucoup de plaisir à écouter les commentaires et les encouragements de Franck Riboud (PDG de Danone), d’une demi-douzaine de directeurs d’institutions, prêteurs pour les expositions futures, et puis aussi de jeunes conservateurs ou commissaires d’expo.

            J’ai ramassé avec plaisir une belle moisson de compliments à l’intention de Catherine Grenier. Et hier, sous un soleil magnifique (si, si !), c’était tout bonheur de me retrouver entre un grand galeriste français, Daniel Templon, et Bernard Blistène, directeur de Beaubourg : ces deux-là, passionnés et enthousiastes, ont rivalisé d’idées pour proposer de futures expositions.

            Prochain rendez-vous le 6 décembre pour accueillir les œuvres du dessinateur Lorenzo Mattotti. Il m’honore de son amitié depuis trente ans. Je vous le promets, ce sera une exposition magnifique !

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.
          • Commentaires
                • Le 16/05/2016
                • par Candy McLeavy
                • The Giacometti exhibition was one of the highlights of my life. I have loved his work since I first saw it in the Tate in London perhaps 35 years ago. Now I am trying to learn to be a sculpture of the human figure in my own small way. The exhibition made my spine tingle. It was wonderful. Thank you so so much. I live in Cornwall and often come to Brittany. Now I look at your exhibitions before I book my trip. Wonderful. So fantastic for art to be exhibited in the Celtic world in this way.
                • Le 10/01/2016
                • par Florent Simonin
                • Merci, car effectivement, même à "la Capitale" les Parisiens n'ont pas la chance de voir de telle expo ( dixit ma belle mère qui est restauratrice d'oeuvre papier).
                  Merci aussi, car cela fait un bien fou de côtoyer des œuvres d'art.
                  Enfin, merci à Giacometti, ... J'admirais "l'homme qui marche", je le comparais à une photo de "la femme qui marche", me disant quel dommage qu'elle ne soit pas présente, et là je me retourne, je la vois, le coup de foudre...
                • Le 29/12/2015
                • par sophie Van der Pas
                • je suis venue deux fois me plonger et retrouver cet artiste majeur qu'est Giacometti . ce fut une immense émotion, tant la qualité de l'espace, les mises en scène, la lumière, m'ont permis d'entrer dans l'univers de Giacometti .magnifique!!!
                • Le 06/11/2015
                • par Philippe Mahé
                • Bonjour M Leclerc, félicitations pour votre engagement culturel sur notre territoire, et aussi bien sur par la qualité des expositions! Je souhaiterais vous rencontrer afin d'aborder avec vous justement un projet culturel sur Morlaix, qui concernerait le château du lycée agricole de Suscinio. Je me tiens à votre disposition pour vous expliquer la situation et les idées de développement sur ce magnifique site qui comporte aussi un parc botanique.
                  Bien respectueusement
                  Philippe Mahé: directeur adjoint de l'EPLEFPA de Chateaulin-Morlaix-Kerliver

                  Bonjour, nous vous remercions pour vos commentaires positifs. Vous serait-il possible de nous adresser un mail à contact@fhel.fr afin de faire suivre votre demande ? Bien à vous, l'équipe du FHEL

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole