Fonds Hélène et Edouard Lerclerc
RssFacebookTwitter
POUR UNE CULTURE ACCESSIBLE A TOUS
Archives blog
          • ghsthy.png
          • Publié le 26/03/2014
          • Par Marie-Pierre BATHANY
          • Rendez-vous au Salon Art Paris au Grand Palais !

          • Les éditions du Fonds seront présentées pendant toute la durée du Salon sur le stand librairie de Flammarion
          • photos catalogue blog drap noir.jpg
          • Le Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture, ce sont des expositions... Quatre déjà, depuis son ouverture en juin 2012 !

            Mais aussi, et à chaque fois, de beaux projets d'édition, de beaux livres : les catalogues de ces expositions...

            Ils seront présentés à Paris, à l'occasion du Salon Art Paris qui se tiendra au Grand Palais du 27 au 30 mars, sur le stand de la librairie Flammarion. Nous les en remercions et nous réjouissons par avance de ces grands moments à venir !

             

            Parcours guidé à la (re-)découverte de ces ouvrages :

             

            - Gérard Fromanger - Périodisation 1962-2012

            Le livre de l'exposition, présentée du 24 juin au 28 octobre 2012, est publié par les Éditions Textuel

            Un ouvrage richement documenté, préfacé par Michel-Édouard Leclerc.

            Près de 160 illustrations dont une dizaine d’œuvres récentes de l’artiste ainsi qu’une biographie largement illustrée de photographies et fac similés issus des archives personnelles de l’artiste et publiés pour la première fois. On y découvre notamment des images de Gérard Fromanger aux côtés de Jacques Prévert, Jean-Luc Godard ou encore Michel Foucault.

            Un texte d’introduction d’Anne Dary, commissaire de l’exposition et spécialiste reconnue de la Figuration Narrative et de l’œuvre de Gérard Fromanger.

            Un grand entretien entre Gérard Fromanger et le critique d’art Hans Ulrich Obrist, directeur de la Serpentine Gallery de Londres, illustré de photographies inédites. Dans cet entretien passionnant, Hans Ulrich Obrist nous fait entrer dans l’intimité et les coulisses du processus créatif de l’artiste. Gérard Fromanger nous raconte son enfance bercée par la peinture, explique l’importance du dessin dans son travail ; il relate les événements de l’année 1968 et son engagement dans l’atelier populaire, nous conte son premier voyage en Chine et l’impact de ce séjour sur son œuvre, décrit ses rencontres avec des personnalités telles que Jean-Luc Godard, Félix Guattari, Gilles Deleuze... 

            Sorti en juin 2012 / Relié / 192 pages / 978-2-84597-450-0 

             

            - Yann Kersalé, À des Nuits Lumière, la ville, la nuit, la mer

            Le livre de l’exposition, présentée du 15 décembre 2012 au 19 mai 2013, est publié par les Éditions Textuel

            Édité à l’occasion de l’exposition À des Nuits Lumière, la ville, la nuit, la mer, ce catalogue met en scène les coulisses de la création de l’artiste : les croquis préparatoires, les expériences lumineuses (captations) et enfin les images des installations réalisées pour l’exposition ; huit boites noires où Yann Kersalé recrée dans un jeu de sculpture et d’éclairage un univers minéral, végétal, aquatique et technologique. Il s’agit d’un livre-objet avec un façonnage soigné, associant trois papiers différents, un marquage argent sur le titre, un jaspage argent sur les trois côtés pour un effet de lumière à l’ouverture.

            Yann Kersalé, architecte de la lumière, choisit la nuit, lieu d’élection du sensible, comme terrain d’expérimentation. Il crée des fictions lumineuses en milieu urbain, des parcours géopoétiques dans la nature.

            Les textes sont de Michel-Édouard Leclerc, Jean-Louis Pradel, historien et critique d’art, Alain Fleischer, cinéaste, photographe, plasticien et écrivain, Anne de Vandière, artiste, photographe et journaliste reporter durant 15 ans. 

            Sorti le 9 janvier 2013 / Relié / 160 pages / 978-2-84597-460-9 

             

            - Joan Miró, L'Arlequin artificier

            Le livre de l’exposition, présentée du 15 juin au 03 novembre 2013, est publié par les Éditions Textuel 

            Sous la direction d'Olivier Kaeppelin et en collaboration avec la Fondation Marguerite & Aimé Maeght, l'ouvrage richement illustré, porte sur la deuxième partie de la carrière de l'artiste (1930-1983) et suit le parcours de l'exposition.

            "Joan Miró occupe une place très importante dans l'histoire de la modernité et des avant-gardes. S'il côtoya des pairs engagés ou reconnus dans des courants esthétiques majeurs des années 1910-1930 (Pablo Picasso et le Cubisme, Tristan Tzara et Dada, André Masson et le Surréalisme), et s'il fut associé au Surréalisme dès 1924 à travers des dialogues reguliers avec des peintres et des poètes ainsi que lors d'expositions manifestes du mouvement, son oeuvre apparaît dès ses débuts comme une succession de synthèses distanciées et critiques de ces partis esthétiques influents par rapport auxquels il décida toujours d'élaborer un langage plastique autonome, pictural comme sculptural." affirme Tristan Trémeau dans son texte intitulé L'artificier en arlequin.

            Six "focus" rédigés par Damien Sausset sont consacrés à l'importance de ces relations : Miró et les éditeurs, et les céramistes, et les fondeurs, et les poètes, et la musique, et la scène. Ces textes sont accompagnés de nombreuses photos, correspondances et fac-similés, pour bonne part inédits, trésors des archives de la Fondation Maeght.

            Sorti le 12 juin 2013 / Relié / 192 pages / 978-2-84597-469-2 

             

            - 1975-1997 : la bande dessinée fait sa révolution - Métal Hurlant / (A SUIVRE)

            Édition du Fonds Hélène et Édouard Leclerc (diffusion Makassar) dans le cadre de l'exposition présentée du 15 décembre 2013 au 11 mai 2014

            Sous la direction de Jean-Baptiste Barbier 

            La bande dessinée fut longtemps une affaire de presse. Un quotidien comme France-Soir, des publications comme Tintin, Spirou et Vaillant, ou Le Journal de Mickey, ont été pendant des décennies ses premiers vecteurs de diffusion en France et en Belgique. Dans les années soixante, Pilote a progressivement ouvert le lectorat à un public d’adultes et permis aux auteurs de se lancer dans des projets de plus en plus audacieux. Au milieu des années soixante-dix, deux revues ont particulièrement contribué à renouveler les codes graphiques de la bande dessinée, en publiant aussi des scénarios plus subversifs ou plus en phase avec l’actualité sociale, politique et culturelle. Il s’agit de Métal Hurlant – 1975-1987 et (A SUIVRE) – 1978-1997.

            Sur une idée originale de Michel-Édouard Leclerc et de Jean-Baptiste Barbier, commissaire artistique, le Fonds Hélène et Édouard Leclerc a donné la parole aux principaux acteurs de cette aventure éditoriale dans laquelle se sont pleinement révélés Mœbius, Tardi, Comès, Muñoz, Druillet, Bilal, Pratt, Schuiten...

            Le livre et l’exposition présentée d’abord aux Capucins de Landerneau, puis à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême ont bénéficié d’importantes contributions des artistes eux-mêmes, ainsi que de Jean-Pierre Dionnet, co- fondateur de Métal Hurlant, et de personnalités bien au fait de cette révolution, Benoît Peeters, Étienne Robial et Philippe Manœuvre. 

            Sorti en décembre 2013 / Relié / 304 pages / 978-295461-550-9 

             

            Au programme de ces journées de salon, deux rendez-vous à ne surtout pas rater (entre autres...) :

            Le premier est donné par Gérard Fromanger, samedi 29 mars de 14h à 16h. L'artiste sera au Grand Palais pour vous raconter notre histoire partagée, autour de cet œuvre immense que nous avons eu tellement de plaisir à exposer pour l'inauguration du Fonds ! 

            Puis, dimanche 30 mars, de 16h à 18h, l'esprit révolutionnaire de Métal Hurlant envahira les allées du Salon : Jean-Pierre Dionnet, Philippe Druillet, Étienne Robial, Michel-Edouard Leclerc et Jean-Baptiste Barbier (commissaire de l'exposition) seront réunis une fois encore, pour le plus grand bonheur des amateurs...

             

             

             

          • ART PARIS 2014   LE SITE

            ART PARIS 2014 / LE SITE

          • Votre réaction
          • Prénom
            Nom
            CourrielMerci d'indiquer votre courriel si votre commentaire nécessite une réponse personnelle.
            Commentaire
            Code de vérificationSaisissez ce code.

S'ABONNER AUX NOUVELLES DU FONDS

Se désinscrire

FHEL
POUR LA CULTURE
AUX CAPUCINS
29800 LANDERNEAU (FRANCE)
02 29 62 47 78

Powered by diasite
Designed by diapole